"La musique donne une âme à nos coeurs et des ailes à la pensée" Platon



10 janv. 2012

On n'est pas là pour se faire engueuler...

Boris Vian par Guillaume Neel

Guillaume, non tu n'es pas venu pour te faire engueuler
mais pour t'entendre souhaiter : BONNE FETE et en trompette !!!

Cela faisait longtemps qu'on n'avait pas eu de P'tite bêtise à déguster...
j'avais celle-là au frais ! Merci à toi et à toutes les prochaines... tchin !

Un peu plus sérieux quand même, Monsieur Boris Vian :

8 commentaires:

  1. *** Bises amicales en passant sur ton blog Ambre !!!!!

    La caricature de Boris Vian est SUPERBE ! Félicitations à Guillaume et bonne fête à lui puisque nous sommes le 10 janvier !!! :o)

    MERCI pour ce beau post !!!! Bonne journée à toi !!! :o) ***

    RépondreSupprimer
  2. Super ! Un de mes écrivains préférés ! Et bonne fête Guillaume !

    RépondreSupprimer
  3. Nancy et Christophe : cela fait déjà six bises pour Guillaume, avec des compliments !
    Je pense qu'il va rosir d'émotion, héhé !

    RépondreSupprimer
  4. Superbe caricature, superbe musicien et superbe auteur !
    Superbe début de journée !

    RépondreSupprimer
  5. Galien : ton enthousiasme est communicatif, merci beaucoup :)

    RépondreSupprimer
  6. Ambre bonjour
    Et bonne fêtes à GUILLAUME
    OUI cette caricature est magnifique en effet
    C'était un si grand artiste pour moi
    Merci AMbre je te laisse sans ma trompette

    RépondreSupprimer
  7. Merci Mon Amie, et merci à tous.
    Pour les bêtises, j'ai quelques croquis, mais il nécessite d'être retravaillés… ça va venir, mais faut je récupère du temps aux gardiens à tête du tigre du Fort Boyard…je vais essayer de me faire passer pour passe-partout, car passe-temps a quitté le jeu (il parait) ;)

    RépondreSupprimer
  8. France : merci pour Guillaume, si tu vas sur son blog (en cliquant sur la caricature) tu verras qu'il vient juste de rajouter un billet sur Boris Vian.

    Guillaume : ne t'inquiète surtout pas, mon Guillaume, je te sais très très occupé, l'essentiel c'est qu'on pense les uns aux autres ! Bises, et bravo pour ton Boris Vian.

    RépondreSupprimer