"La musique donne une âme à nos coeurs et des ailes à la pensée" Platon



26 nov. 2012

BIRDS IN THE STORM

Photo d'Elisabeth Kalinowski (Douce Folie)

Tempête dans ma tête

Comme un réveil lourd 
Après une nuit longuement agitée 
Par le vent qui battait le tambour 
Sur les grandes baies vitrées 
Et s’acharnait sans détour 
Sur tout ce qui lui résistait… 

Avec des yeux hagards et piquetés 
Par le sable qui partout se collait 
Je regarde fixement ma tasse de café 
Et je remue le sucre sans y penser… 

Suis-je ici, là-bas encore ? Je ne sais ! 
Je retrouve mes gestes, mes objets 
Avec un sentiment étrange d’à peu près 
Car mes idées reculent et fuient vers le passé 
Alors que les rouleaux du présent me font avancer. 

Vague à l’âme, sentiment de vide sur le sable mouillé 
Effet mer, écume qui brouille le fond sans cesse brassé 
Dans ma bouche, encore ce mélange sucré-salé, épicé, 
Dans mon cœur, des ressacs d’images télescopées : 

Autour de moi 
Des éclats de rire qui fusent 
Des gens qui s’amusent 
Je ressens leurs émois. 

Dans moi, l’attente et l’excitation 
Pour un premier vrai rendez-vous 
La montre… l’escalier…l’entrée… 
Et ensuite tout va très vite au fond !

Les visages ne sont plus du tout flous. 
Les mots s’emballent, soulagés. 
Tout ce qui était jusque-là contenu 
De toute évidence est reconnu. 

Les sentiments se mettent en place 
Abolissant les frontières de l’espace. 
Le café ou cappuccino devient différent  
Les conversations se mêlent tant 
Qu’on en oublie cette fois le temps. 
Les yeux convergent vers un bébé charmant 
Enveloppé d’un rose guimauve fondant. 

Ensuite, séparations, promesses, bisous… 
Les cœurs sont à la fois légers et pesants 
Chacun repart vers son maintenant 
Avant le prochain qui sait quand rendez-vous. 

Et me voilà donc aujourd’hui en errance 
Et me voilà aussi, malgré tout, en confiance 
Avec des maux de tête 
Après la tempête… 

AMBre,  le 26 novembre 2012

30 commentaires:

  1. Je le redis : vous avez changé ma vie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Toi aussi, et pour longtemps.

      Supprimer
  2. ...de très jolis mots pour cette belle rencontre....chuuuut je m'éclipse....je vous laisse avec ces derniers embruns que sont ces lettres qui forment de si jolies phrases....
    Bises...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, mon Isa, j'ai beaucoup pensé à toi, même si on n'a pas réussi à se téléphoner !
      As-tu vu mon coup de pouce sur la droite ? c'est juste ce que j'avais eu le temps de faire hier matin...
      Je t'embrasse.

      Supprimer
    2. Oui je l'avais vu et j'ai omis de mettre un mot à ce propos!
      Moi aussi j'ai beaucoup pensé à toi!
      Enorme merci AMBre!
      Bisous

      Supprimer
  3. *** Merci Chère Ambre pour ce merveilleux et doux poème !!!
    J'aime beaucoup !!!!
    Je t'embrasse bien fort !!!
    Bon mardi à toi ! :o) ***

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis heureuse que tu comprennes mes mots, c'est difficile de rendre par écrit les bourrasques qui agitent mes pensées.
      Belle journée chez toi, ici il fait de plus en plus froid, bisous.

      Supprimer
  4. Vibrants et forts tes mots. Pour une rencontre qui devait l'être tout autant. Pour toi, pour elle. Pour vous. J'ai pensé à vous. Fort.
    Je vous embrasse.
    Et cette belle chanson pour accompagner ...
    Et cette photo. Le tout : une envolée. Forte, sublime. Un point d'orgue.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un jour viendra où les trois fées qui veillent sur le berceau de Nina seront réunies autour de cette petite famille si attachante. C'est ce que je me disais et espérais fort dans ma tête...
      Prépare une potion, ma Sorcière, et un bon remontant pour l'après !
      Je t'embrasse

      Supprimer
  5. Quelle belle photo! Bisou
    Erika

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu es gentille de le dire, Erika, je te remercie pour Elisabeth qui touche à tout de ses doigts magiques !

      Supprimer
  6. Pas facile de trouver les mots quand on a l'impression d'avoir un tambour de machine à laver dans la tête (et devant les yeux aussi car la mer rock'n'rollait bien, ce week-end !). Magnifique, donc.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aime bien ton image de machine à laver, il me faut essorer tous ces sentiments à présent !

      Supprimer
  7. J'aime beaucoup...
    La photo, la vidéo et ces mots..........
    Le week-end semble avoir été très réussi !
    Belle journée Ambre,

    Pierre

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, merci Pierre, ce week-end fut encore plus beau que je ne le pensais.
      Au plaisir de te rencontrer un jour ou l'autre...

      Supprimer
  8. Oui jolis mots...
    J'aime beaucoup l'image de "dans moi", car c'est aussi prendre du recul, se voir de l'extérieur, bizarre comme sensation...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je confirme, bizarre comme sensation, et pourtant tu as vu juste !

      Supprimer
  9. Bonjour, AMBre!
    Il ya une mélange de tempêtes: dans la nature et dans ton coeur... ce sont les difficultés des relations humaines. J'aime la musique. Gros bisous.
    M Emília

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Maria Emilia, toi qui écris de beaux poèmes, tu sais la difficulté de rendre des impressions, des sensations, des sentiments forts en quelques mots qui parfois paraissent des coquilles vides.
      La difficulté mais aussi la beauté des relations humaines...
      Je t'embrasse.

      Supprimer
  10. des images et des sentiments si forts dans
    ton texte et qui le rendent si beau !
    l'attente, la rencontre et l'absence mais on
    est forcément plus riche !
    belle journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, Marty, je suis vraiment touchée que tu aies apprécié ce texte.
      J'écris de temps en temps, rarement même, mais chaque fois que je suis bouleversée.
      Tu as raison, je suis revenue couverte de bijoux, mais ceux-là qui parent le coeur et restent donc invisibles.
      Belle journée, réciproquement.

      Supprimer
  11. Ambre, je crois que nous étions dans le même état :) J'espère que tu as eu mon petit mail en réponse à ce très beau poème, je t'embrasse ♥
    Merci d'avoir choisi cette photo pour illustrer tes mots ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'en ai pas douté une seconde !
      Oui j'ai reçu ton mail mais malheureusement j'ai été trop occupée pour y répondre, ce que je ferai de toute façon.
      Je me souvenais de cette superbe photo, tu connais ma mémoire !, celles aussi avec les phoques et les oiseaux, mais hélas nous n'avons pas vu les phoques à Berck à cause de la tempête.
      mon texte + ta photo + titre et mots de la chanson = ♥ ♥ ♥

      Supprimer
  12. Bonjour AMBre! Le vent et les cris des mouettes. La mer s'inquiétant. Vos émotions. Comme vos voyages et vos rencontres. Vos vers racontent de cela. Merci. D'un bon jour.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le vent a soufflé jusqu'en Sibérie et tes mots me sont revenus, comme en écho :)

      Supprimer
  13. La photo est très belle, cet envol vers tous les possibles, j'adore. Et tes mots, chère Ambre, si vibrants d'émotions qu'on y sent l'atmosphère , les odeurs,même l'affection qui vous lient toutes...merci d'avoir partagé cet instant avec nous.Plein de bisous
    Emma

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je t'embrasse et te remercie, ma chère Emma, tu étais mêlée à tous ces sentiments, surtout quand je tenais la petite Nina dans mes bras

      Supprimer
  14. que ce texte est beau...

    et tes dessins si réalistes? J'aime particulièrement Jaegger et Doillon

    Tu vois, je regarde tout :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ton commentaire ici, ma chère NanouB, est une réelle surprise après tout ce temps passé.
      Merci d'avoir pris le temps si précieux de fouiller dans ce que, de temps à autre, j'écris ou je dessine.
      Depuis mon problème avec mes yeux, je n'ai pas encore osé vraiment m'y remettre et j'ai tout gardé en moi.
      Je suis si heureuse de te retrouver, ton intérêt me touche au-delà de ce que tu peux imaginer

      Supprimer