"La musique donne une âme à nos coeurs et des ailes à la pensée" Platon



18 avr. 2015

LE COLUMBUS - SEA SHEPERD

Le Colombus, 18 avril 2015 à Saint-Gilles-Croix-de-Vie (85) - CHAM -

Ce matin, nous avons pu monter à bord du Colombus. Un beau moment d'émotion !


Jean-Yves Terlain, 18 avril 2015 - CHAM -
Jean-Yves Terlain est un des pionniers du Vendée Globe en 1989. Il a participé à plusieurs éditions de la Transat anglaise et à la Route du Rhum…  Depuis, il navigue toujours sur son bateau, au départ baptisé UAP pour MSF (Médecins sans frontières), ensuite transformé et devenu "Columbus".
Après quatre années passées à naviguer pour le compte de l'association WWF et mené de nombreuses missions scientifiques sur les cétacés en Méditerranée, le navigateur s'est tourné vers l'organisation Sea Shepherd du célèbre Paul Watson, leader écologiste bien connu pour ses positions radicales et ses actions chocs contre les baleiniers.

Aujourd'hui, à la barre de Coumbus, il navigue utile, de port en port, profitant des événements pour jouer une mission d'ambassadeur du mouvement Sea Sheperd et sensibiliser le public à la protection des océans.
Le navire est un soixante pieds, entièrement peint en noir, une tête de mort blanche, des baleines et des dauphins jaunes peints sur la coque. C'est un voilier qui attire le regard des enfants et des adultes qui, bien souvent, essaient de comprendre. Jean-Yves Terlain et son équipe jouent alors leur rôle d'informateurs et tentent d'expliquer l'importance de la protection des cétacés et de l'environnement marin.
Le bateau est équipé pour faire des projections, des jeux et recevoir vingt personnes pour une balade en mer ou quarante personnes à quai. Des entreprises choisissent parfois le bateau pour une sortie "maison" avec les salariés, une façon originale d'allier convivialité et prendre part à la lutte de Sea Shepherd. "Mon bateau est à dessein multifonctionnel, explique Jean-Yves Terlain. C'est un outil de travail opérationnel pour diverses missions au long cours. Plateforme de communication insolite, ouverte aux escales, à tous ceux qui savent que la bonne santé de nos océans est fondamentale quant à l’avenir de notre minuscule planète."
Columbus ne participe pas aux vastes campagnes internationales de Sea Shepherd, souvent musclées et dangereuses. Il reste un outil de communication pour la France, mais il a besoin de fonds et vise les PME souhaitant montrer leur implication dans la défense de l'environnement.
Source de l'article : clic ici






"Nous ne nous arrêterons que le jour où sera mis un terme définitif au massacre des baleines". 
Paul Watson. www.seashepherd.fr

15 commentaires:

  1. Bonjour chère Ambre!
    C' est si important de protéger la mer!!!!!!!
    Donc je trouve ce bateau magnifique!
    J' espère tu vas bien Ambre???????
    Merci pour tes gentils mots chez moi.
    Malheureusement je ne suis pas souvent chez toi mais dans le futur je reviendra!!!!!
    Passe un bon weekend!
    Je t' embrasse très fort!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour chère Geli
      oui, c'est si important de protéger le monde marin et le monde tout court, mais certains ne l'entendent pas ainsi, hélas !

      Je vais bien, merci, je sais que tu es très occupée mais sache que je pense à toi et t'encourage pour les travaux.
      Je t'embrasse fort aussi

      Supprimer
  2. Je suppose que tu as suivre avec intérêt l'odyssée de la frégate de la Fayette...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour, chère Manouche
      bien sûr j'ai regardé à certains moments (mais pas tout le temps), superbe frégate !

      Supprimer
  3. J'ai eu la chance de le voir à quai à La Ciotat en 2011 ou 2012, je ne sais plus mais, je ne suis malheureusement pas montée à bord.
    L'ON Sea Sheperd avait mené une belle bataille pour sauver le thon rouge en méditerranée un peu avant et ne s'était pas fait que des amis parmi les thoniers marseillais.
    Je pense que maintenant la réglementation est plus stricte.
    Mais il reste encore beaucoup de combats à mener.
    Un beau billet.
    Bisous Ambre, belle soirée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir chère Mireille
      Le Colombus n'est en effet pas toujours bien accueilli dans les ports du fait du combat durable dont il est l'ambassadeur en France.
      Avant d'arriver pour l'hiver à Saint-Gilles, il avait fait escale à l'Ile d'Yeu mais en est reparti très vite : un groupe de marins-pêcheurs lui a balancé de la farine, des œufs, des cailloux et a coupé les amarres.
      Je te remercie et t'embrasse

      Supprimer
  4. Quelle chance !!!
    Ce projet de protéger le monde marin est une grande idée. Dommage qu'elle soit si mal acceptée !!! Merci ma Petite Ambre pour ce billet fort documenté !
    Je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
  5. (•̃‿•̃)❀

    Hello et MERCI chère Ambre pour cette publication passionnante !!!
    EXTRA !!!!

    GROS BISOUS d'Asie vers toi et bon dimanche !!!!

    RépondreSupprimer
  6. Une belle reconversion pour cet ancien bateau de course. Une cause à défendre et à faire connaître : bravo pour ce billet remarquablement documenté et illustré.

    RépondreSupprimer
  7. Bonjour Ambre
    Je vois qu'iln'y a pas que moi qui suis interessée par ces bateaux d'exceptions !!
    Merci pour toutes tes recherches .
    Bises et belle journée

    RépondreSupprimer
  8. Un beau bateau, pour une belle oeuvre, voilà qui me fait commencer ce dimanche dans l'espoir et la bonne humeur.
    Un grand merci pour ce billet passionnant, Ambre, je t'embrasse bien fort.

    RépondreSupprimer
  9. Une très belle post et message ! Grosse bise.

    RépondreSupprimer
  10. Il mène une action juste. Merci AMBre pour ce beau partage !
    Bon dimanche.

    RépondreSupprimer
  11. respects M. le shepherd des mers ! du jaune au noir le bateau ne doit pas passer inaperçu !
    l'irresponsabilité des braconniers et des pollueurs m'effraie !
    c'est intolérable...

    RépondreSupprimer
  12. Tout comme Marty, il y a des "faits" intolérables, Il reste encore beaucoup de combats à mener.
    Superbe reportage sur ce loup des mers !
    Bonne semaine à toi,
    Bises Cath.

    RépondreSupprimer