"La musique donne une âme à nos coeurs et des ailes à la pensée" Platon



27 juil. 2012

WITHOUT WORDS

Ibas a comerte el mundo par Laura Trisot

8 commentaires:

  1. *** Coucou Ambre !!!! merci pour ce très beau post, j'aime beaucoup et GROS BISOUS !!! :o) ***

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, Nancy, je tiens beaucoup à ce post, j'aime l'univers de Laura.
      Je t'embrasse

      Supprimer
  2. J'aime beaucoup les visages de Laura (Trisot).
    J'ai découvert cette artiste, sa sensibilité et son univers grâce à toi et je leur suis fidèle depuis.
    J'aime ces visages esthétiques, ces regards sombres, parfois durs, toujours sensuels. La féminité qui s'en dégage. Cette aura de mystère, de trouble qui en émane. Le côté "gloom" de son univers qui me touche et me parle. Ces femmes que la vie semble avoir blessé mais qui sont terriblement dignes. Belles et drapées dans leurs souffrances, dans leurs maux. Vrais ou rêvés. Elles sont là, droites, altières, déterminées. Fortes. Froides. Malgré l'emploi de couleurs chaudes. Envoutantes. Résolument.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te rejoins sur toute la ligne.
      Je savais que tu la suivais depuis un moment, et je lis aussi vos échanges, cela me fait un grand plaisir car c'est la preuve pour moi que mon blog sert de tremplin pour mieux rebondir ailleurs.
      Tu as dû lire mes commentaires aussi, elle me surprend à chaque fois, je reste longtemps les yeux rivés sur ces visages envoûtants, et ses photos sont mystérieuses également sur son nouveau blog...

      Supprimer
  3. AMBre, que felicidad estar nuevamente en tu blog, para mi es un honor y siempre una grata sorpresa.

    Muchos cariños. Laura Trisot.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dear Laura, my blog is a second home for your drawings, I take care of them don't worry !
      Congrats again ♥

      Supprimer
  4. *** Un petit passage chez toi pour te souhaiter un bon week-end et t'envoyer plein de bisous en direct de Thaïlande ! :o) ***

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vais venir chez toi car je sais que tu racontes votre installation dans ce pays...

      Supprimer