"La musique donne une âme à nos coeurs et des ailes à la pensée" Platon



8 nov. 2013

LES INSEPARABLES

http://tranchesdesko.blogspot.fr/2013/11/labsence.html
Illustration : L'absence par SKO (Tranches de SKO)


"Pas la guerre !"

Serait-ce si vain de trembler ces mots ?
AMBre


19 commentaires:

  1. J'aime beaucoup la composition de SKO, le costume sorti de la penderie, leurs têtes de Playmobil, c'est original !
    Bonne journée AMBre :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Philippe de laisser tes impressions, moi aussi j'aime l'originalité de ses illustrations.
      Je te souhaite un bon long week-end.

      Supprimer
  2. Mais non Ambre il n'est jamais vain de "trembler ses mots" (jolie phrase)
    ni de les tremper dans toutes les sources de l'inspiration, de la poésie, du fragile et indispensable.
    Qu'ils soient rudes, délicats, colère, tendresse...
    le puzzle de leur assemblage fait de nous des partageurs d'émotions.
    et c'est ptêt cela le principal !


    Belle journée vendéenne
    :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu me rassures, Jean-Jacques :)
      Merci

      Supprimer
  3. C'est magnifique ! Tu as sublimé l'illustration de Sko (déjà magnifique) en l'illustrant musicalement. Ta phrase est une sublime trouvaille. Quel talent...

    RépondreSupprimer
  4. Merci beaucoup AMBre :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est toi que je remercie pour ton originalité et ton sens des messages, je ne fais que t'accompagner en musiques ou en images...

      Supprimer
  5. Magnifique, la photographie artistique et la chanson "Les Inséparables" est belle.
    Je vous remercie de votre visite ici est mon cœur.
    xoxoxo ♡

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour, Dianne, merci pour votre nouveau suivi en tant que membre, j'espère que vous apprendrez à mieux me connaître ou ceux que j'aime de cette façon.
      J'en ferai de même, à bientôt donc !

      Supprimer
  6. Bonjour chère Ambre!
    Merci pour ton intéressant billet ...
    Je te souhaite un beau dimanche!
    Je t' embrasse!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce billet est profond, SKO en souligne la gravité dans son illustration, moi je réagis à cette image à ma façon.
      Je t'embrasse.

      Supprimer
  7. Un régal ce billet....bonne soirée...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les tiens s'impriment dans ma mémoire pour mes prochaines visites et mes futurs emprunts en médiathèque.
      Bonne soirée aussi

      Supprimer
  8. J'ai adoré ce dessin de Sko : tout y est dit.
    L'absence, la douleur, la mort, l'amputation des émotions, d'un memebre de sa famille, d'un membre tout court, une arnaque humaine qui aura permis a qq uns de s'enrichir, tandis que d'autres y laissaient leur peau.
    Je retrouve ma grand-mère dans le rôle de la petite fille, qui n'aura presque pas connu son père : il est mort de ses blessures par gaz 2 ans après la guerre, sans que l'état ne le reconnaisse invalide de guerre. À suivre demain sur mon bloug.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est fort ce SKO, je me régale avec ses trouvailles.
      A tout de suite sur ton blog, j'ai déjà vu ton post, je vais y répondre...

      Supprimer
  9. quel talent ce sko !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as la chance de l'approcher, la prochaine fois que tu le verras, fais briller un peu plus tes yeux pour moi, stp !

      Supprimer
  10. L'absence ...
    L'absence pour cause de guerre.
    L'absence synonime de tristesse, de manque, de vide, de désarroi, de froid.
    Devoir faire comme si, garder la tête haute et avancer.
    Cette famille digne, tentant de garder calme, déférence, respect de soi malgré les circonstances, malgré l'absence.
    Une belle œuvre de Sko.

    RépondreSupprimer