"La musique donne une âme à nos coeurs et des ailes à la pensée" Platon



3 nov. 2013

LES DEFERLANTES

Olonne-sur-Mer, octobre 2013, CHAM
"Qu'est-ce qui fait que l'on s'éprend, comme ça, au premier regard, sans jamais s'être vus avant ? Il y a des rencontres qui se font et d'autres, toutes les autres qui nous échappent, nous sommes tellement inattentifs... Parfois nous croisons quelqu'un, il suffit de quelques mots échangés, et nous savons que nous avons à vivre quelque chose d'essentiel ensemble. Mais il suffit d'un rien pour que ces choses là ne se passent pas et que chacun poursuive sa route de son côté."

Claudie Gallay, Les Déferlantes, 2008.


Résumé :

La Hague... Ici on dit que le vent est parfois tellement fort qu'il arrache les ailes des papillons. Sur ce bout du monde en pointe du Cotentin vit une poignée d'hommes. C'est sur cette terre âpre que la narratrice est venue se réfugier depuis l'automne. Employée par le Centre ornithologique, elle arpente les landes, observe les falaises et leurs oiseaux migrateurs. La première fois qu'elle voit Lambert, c'est un jour de grande tempête. Sur la plage dévastée, la vieille Nan, que tout le monde craint et dit à moitié folle, croit reconnaître en lui le visage d'un certain Michel. D'autres, au village, ont pour lui des regards étranges. Comme Lili, au comptoir de son bar, ou son père, l'ancien gardien de phare. Une photo disparaît, de vieux jouets réapparaissent. L'histoire de Lambert intrigue la narratrice et l'homme l'attire. En veut-il à la mer ou bien aux hommes ? Dans les lamentations obsédantes du vent, chacun semble avoir quelque chose à taire.

Rendez-vous le vendredi 22 novembre 2013 à 20h 50 sur ARTE


14 commentaires:

  1. Moi aussi parfois, j'aime a voir la tempete et les "hauts de Hurlevent"!!

    RépondreSupprimer
  2. Bonsoir AMBre!
    La mer a une puissance terrible! Une tempete est quelque chose qui fait peur! Belles images.
    Bises.
    M. Emília

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour chère Ambre!
    Je n'aime pas les tempêtes!
    Mais le film est sûrement très intéressant!
    Merci et bonne journée pour toi Ambre!
    Je t'embrasse!

    RépondreSupprimer
  4. Il y a toujours qq chose à faire, face à la mer. Même si ce n'est rien. Prendre du temps pour soi, ça fait aussi du bien.

    RépondreSupprimer
  5. J'aime beaucoup ta plage et la citation qui l'accompagne, elle résume bien nos vies.
    Bonne semaine AMBre :)

    RépondreSupprimer
  6. Coucou Ambre.
    Merci de tes gentilles visites.
    Pas encore de grosse tempête cette année (mieux vaut pas), en 99 nous perdîmes des tuiles et l’antenne télé...
    Très bonne journée A + :))

    RépondreSupprimer
  7. des paysages dépaysants… de la vendée à la pointe de la hagues elles déferlent… je connais bien les 2…
    … les grandes étendues de sable vendéens aux airs irlandais des landes de la hague…

    RépondreSupprimer
  8. Bonjour Ambre,
    C'est joliment dit l'extrait du livre, merci c'est magnifique

    Bisou et bonne semaine

    Manon

    RépondreSupprimer
  9. Bonjour,
    Je découvre ton blog sur blogspot, j'aime beaucoup ton travail! Des aventures et de très belles photos.
    Je suis artiste peintre, photographe amateur; je me suis inscrite pour suivre tes publications!
    Je t'invite à me rendre visite sur mes blogs, merci beaucoup!

    RépondreSupprimer
  10. J'aime le titre et la photo.
    En s'imprégnant de l'un tout en contemplant l'autre, la mer s'anime en nous, nous submerge tout à fait.

    RépondreSupprimer
  11. Très beau et très intéressant. Bonne nuit Ambre.
    Erika

    RépondreSupprimer
  12. j'ai suivi la côte de Granville à la Hague et mes yeux n'étaient pas assez grands tellement c'est beau !
    je note pour suivre le reportage !

    RépondreSupprimer
  13. Bonjour mes Amis
    Ce titre correspond bien à la mer actuellement, le vent souffle fort et les vagues sont projetées contre toute résistance.
    J'ai beaucoup aimé ce livre, son ambiance lourde et étrange, cette ornithologue solitaire qui m'a fait penser à mes collègues passionnés, et la mer toujours la mer belle en toutes circonstances...
    J'ai hâte de voir ce téléfilm, j'espère qu'il sera fidèle à ce que j'ai ressenti en parcourant le roman, et j'aime Sylvie Testud en tant qu'actrice, elle m'avait bluffée en Françoise Sagan, entre autres.
    Je vous embrasse

    RépondreSupprimer
  14. Bonjour AMBre! Votre océan magnifique! Au temps calme et à la tempête, quand les arbres roulent sur sur le bord. J'extermine il faut faire du bruit aussi produire l'énergie que demain regarderait le soleil et rencontrer par la surface unie d'eau. Merci à vous. Une bonne semaine.

    RépondreSupprimer